L’impact environnemental des structures, toutes tailles confondues, est une réalité. Conscient de ces enjeux, de plus en plus de structures intègrent une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), notamment dans la conception de leurs événements.

A l’heure où les entreprises prennent conscience des enjeux liés au développement durable et au changement climatique, la RSE et son intégration dans la stratégie globale de la structure est devenue incontournable. C’est une démarche qui vise à limiter son impact sur l’environnement en prenant notamment en compte la maitrise de la consommation énergétique, la réduction des déchets, etc. C’est aussi un engagement social et éthique qui porte de fortes préoccupations sociétales vis-à-vis des parties prenantes.  

« En tant que professionnels de l’événementiel, nous sommes conscients que les formats doivent être transformés et réinventés pour s’adapter aux enjeux actuels de développement durable et d’éthique. » - Guillaume, co-gérant Pandor Concept

Quel intérêt pour une entreprise d’adopter une démarche éco-responsable dans sa communication événementielle ?

La volonté d’intégrer ce type de démarche provient souvent d’une réflexion personnelle des dirigeants appliquée au cercle professionnel. Mais elle permet aussi d’améliorer l’image de marque grâce à la preuve d’un engagement solide. Il est assez complexe d’évaluer les bénéfices directs de ce type de démarche puisque son impact est beaucoup plus global et durable.

 

La préparation d’un événement nécessite une forte mobilisation des moyens humains et financiers. Pour s’inscrire dans une démarche durable, Pandor Concept vous propose 5 clés pour rendre votre événement éco-responsable.

 

1 - choisir un lieu approprié

La localisation du lieu de l’événement est primordiale. Elle impacte notamment les déplacements des participants et leurs empreintes carbones. Choisir un lieu à proximité de la majorité des participants permet de diminuer l’empreinte environnementale de ces déplacements. Le lieu doit être bien desservi par les transports en commun ou à proximité de parkings relais pour limiter les déplacements en voiture tout en restant facilement accessible. Proposer d’établir des systèmes de covoiturage à cette occasion peut faciliter la mise en relation des participants et de ce fait, diminuer l’impact environnemental des déplacements.

Le choix d’un lieu « durable » est une également une possibilité. De nombreuses salles proposent  des alternatives écologiques en matière de consommation énergétique (lumières basses consommation, éco-construction) ou de tri des déchets (mise à disposition de poubelles de tri).

2 - favoriser une alimentation responsable

La conception d’un événement intègre souvent un ou plusieurs repas. Il est important de bien choisir son prestataire et de privilégier des produits de saison et de la nourriture locale et éthique faisant appel à des producteurs du territoire en circuits courts.  Le petit plus : si vous avez le choix, privilégiez des partenaires qui intègrent un réseau de lutte contre le gaspillage alimentaire ou contactez vous-même des structures pour que les denrées inutilisées puissent être redistribuées.

L’alimentation responsable passe aussi les ustensiles ! Evitez la vaisselle jetable et privilégiez plutôt des Eco-Cup en plastique 100% recyclé, de la vaisselle réutilisable ou compostable.

3 - optimiser le tri des déchets

Difficile de concevoir un événement « zéro déchet ». Il faut savoir composer avec ses propres moyens humains et financiers. Quelques gestes simples peuvent tout de même limiter l’impact environnemental de votre événement. Disposez par exemple des poubelles de tri sélectif visibles et pédagogiques pour faciliter la gestion des déchets.

Les déchets organiques peuvent être mis au composte ou acheminés vers une usine de méthanisation pour produire de l’énergie.

Pour diminuer vos déchets, évitez également de distribuer des flyers et autres plaquettes de présentation qui jonchent souvent le sol à la fin de votre événement. Privilégiez plutôt le format numérique en affichant les informations sur des écrans basse consommation.

4 - senbiliser les participants

Adopter un comportement éco-responsable est avant tout un état d’esprit. C’est une démarche personnelle qui doit être valorisée. En sensibilisant les participants de l’événement, vous pourrez les inciter à intégrer et poursuivre la démarche que vous avez vous-même engagée.

Affichez par exemple des préconisations simples concernant le tri des déchets, l’utilisation de l’eau dans les commodités, ou sensibilisez vos participants au gaspillage alimentaire (lorsque vous proposez un buffet par exemple).

Les efforts que vous avez vous-même fournis lors de la conception de votre événement doivent être valorisés grâce à une communication spécifique. Votre engagement « durable » est un bon moyen d’inciter vos participants à faire de même.

5 - communiquer grâce à l'éco-conception

La diminution de votre impact environnemental ne démarre pas le jour J mais bien en amont de l’événement. Il est primordial que votre communication intègre une démarche RSE. Pour ce faire, réfléchissez à la nécessité des supports papiers, privilégiez plutôt les supports numériques et « low-tech ». Si votre communication papier est indispensable, contactez plutôt un imprimeur local et choisissez avec soin vos supports d’impression (papier recyclé ou PEFC pour promouvoir la gestion durable de la forêt).

L’essor des « événements durables » en France est lié à une prise de conscience des entreprises quant à leur impact négatif sur l’environnement. Pour être accompagné dans la conception de vos événements éco-responsables, contactez-nous.

 

« Lorsque nous conseillons des structures, nous prenons soin d’intégrer la démarche RSE à la réflexion. Nous sensibilisons aussi nos partenaires et chaque maillon de la chaîne de conception événementielle à l’éco-responsabilité. » - Lucie, co-gérante Pandor Concept